Comment calculer le volume de stockage nécessaire ?

Une estimation indispensable

garde-meubles blanc et bleu

Quelles que soient les raisons qui vous poussent à louer un box de stockage, vous serez rapidement confronté à une question cruciale : de quelles dimensions doit être votre box ? En effet, il est important de choisir votre garde-meubles en fonction du volume de biens que vous devez y entreposer.

S’il est trop petit, vous ne pourrez pas y stocker l’intégralité de vos effets personnels. S’il est trop grand, vous payerez pour des m2 inutiles. Mais comment calculer le volume de stockage dont vous avez réellement besoin ? Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir pour choisir votre garde-meubles.

 

Zoom sur l’estimation du volume de vos biens

Pour calculer au plus près le volume de votre futur box, vous pouvez tout d’abord demander une visite à domicile par des professionnels du secteur. Forts de leur expérience du métier, ces derniers évalueront avec vous la quantité de biens ainsi que leur volume. Cet exercice leur est familier étant donné qu’il s’agit d’une étape indispensable pour dresser un devis complet et personnalisé.

Vous avez également la possibilité de vous rendre sur le site de votre société de garde-meubles. Ces derniers proposent régulièrement des outils pour estimer la quantité de biens à transporter et à entreposer dans votre espace de rangement. Indiquez-y de manière exhaustive tous les objets et meubles que vous souhaitez stocker pour obtenir une estimation au plus près de la réalité. Souvenez-vous toutefois que ces outils utilisent des dimensions standards pour évaluer la taille de vos meubles, canapés, appareils électro… Si vous avez des meubles sur mesure ou des appareils particulièrement volumineux, tenez-en compte dans vos calculs.

Vos cartons sont déjà faits ? Basez-vous sur leur nombre et leurs dimensions pour choisir votre garde-meubles. Ainsi, vous pourrez partir de la taille de vos boîtes pour estimer la surface (multiplier la longueur par la largeur) ou le volume (multiplier la surface par la hauteur) de votre futur box.

Il existe enfin quelques méthodes qui permettent de faire une évaluation générale. On estime par exemple que si vous videz entièrement un logement, le volume du box est égal à la moitié du volume total de votre maison, studio... Ainsi, un appartement de 50m2 nécessitera de louer un box de 25m3. D’autres professionnels vous conseilleront plutôt de diviser par 10 la surface de votre habitation pour obtenir la taille de votre box. Ces estimations sont bien sûr théoriques et dépendent pour beaucoup de votre aptitude à vous débarrasser du superflu ou, à contrario, votre habitude à tout conserver.

Il vous est également possible de prendre le problème dans l’autre sens. Pensez que des boxes de 7 à 10m3 peuvent accueillir le contenu d’une grande pièce ou d’un studio tandis qu’un espace de 25 à 33 m3 sera à même de contenir tous les meubles, bibelots, effets personnels… d’une habitation de 4 pièces, ce qui équivaut à une estimation de 100 à 150 cartons.

Dans tous les cas, prévoyez une marge de manœuvre. Vous pourrez ainsi continuer à circuler dans votre espace ou vous laisser la possibilité d’ajouter quelques cartons de dernière minute. Cette marge est d’autant plus importante que vous ne pourrez pas exploiter à 100% le volume de votre espace de rangement. En effet, à la manière d’un Tetris, des espaces perdus se formeront automatiquement, tandis que vous ne pourrez pas pleinement exploiter toute la hauteur sous plafond.

 

Nos conseils pour optimiser votre box

À présent que vous avez trouvé le box qui accueillera vos biens pour toute la durée de la location, il est important de l’organiser soigneusement, si la formule choisie vous le permet. Ainsi, vous pourrez ranger au mieux votre espace, pour payer le juste prix. Découvrez ci-dessous nos conseils pour optimiser votre box :

  • Commencez par démonter tous les meubles qui peuvent l’être. Pour pouvoir les remonter aisément, pensez à prendre des photos à chaque étape du processus et à conserver tous les petits objets, tels que vos vis, dans un sachet scotché sur l’une des parois du meuble. Ces dernières seront idéalement conservées à la verticale, ce qui vous permet de gagner de la place et de conserver vos planches dans les meilleures conditions. Si vous n’avez d’autre choix que de conserver votre placard tel quel, profitez-en pour entreposer des biens à l’intérieur.
  • Empilez les meubles et cartons les uns sur les autres, en commençant par les plus lourds. Vous exploiterez ainsi au mieux toute la hauteur de votre box pour limiter la surface utilisée au sol. Veillez également à conserver des couloirs de circulation pour pouvoir accéder plus facilement à vos différents biens si nécessaire.
  • Quant à vos vêtements, rangez-les dans des housses sous vide. Vous les protégerez de l’humidité et de la poussière, tout en limitant autant que possible le volume utilisé. Pour ce faire, glissez vos textiles (housses, vêtements, essuies et draps…) dans un sac prévu à cet effet et utilisez votre aspirateur pour évacuer l’air présent dans la housse. Une fois refermée hermétiquement, cette dernière pourra aisément être stockée dans votre box.